Résumé

Si l’arthrose secondaire aux désaxations scapho-lunaires (SL) est bien connue, l’évolution des désaxations luno-triquétrales (LT) est moins définie. Il a été montré qu’une désaxation LT pouvait conduire à une arthrose médiocarpienne mais, réciproquement, celle-ci est-elle toujours secondaire à une désaxation LT ? L’hypothèse de cette étude rétrospective était qu’il existe une relation entre la présence d’une arthrose capito-lunaire et l’existence préalable d’une désaxation LT. Tous les patients ayant une arthrose médiocarpienne, capito-lunaire, isolée ou prédominante, pris en charge entre 1981 et 2013, ont été pris en compte. Les valeurs angulaires intracarpiennes ont été mesurées et la position relative des os du carpe a été analysée par deux examinateurs. L’arthrose des interlignes du poignet a été quantifiée en trois stades. Le diagnostic de lésion ligamentaire dissociative statique a été posé et corrélé à la localisation de l’arthrose. Vingt-deux poignets chez 20 patients (13 hommes et 7 femmes, de 59 ans d’âge moyen) ont été inclus. L’arthrose capito-lunaire était modérée dans 6 cas et importante dans 16 cas. Une arthrose radio-scaphoïdienne était associée dans 4 cas. Il existait une désaxation LT certaine dans tous les cas, isolée dans 8 cas et associée à une désaxation scapho-lunaire dans 14 cas. Une arthrose MC isolée ou prédominante était toujours associée à la présence d’une désaxation LT. Les instabilités périlunaires dans lesquelles l’arthrose médiocarpienne est plus évoluée que celle de la radio-scaphoïdienne pourraient résulter d’un mécanisme lésionnel à début ulnaire. Les désaxations LT doivent être diagnostiquées et traitées au même titre que les SL.

Lire l’article